Switch : la nouvelle console peut-elle relancer Nintendo ?

Switch : la nouvelle console peut-elle relancer Nintendo ?

Dans plusieurs domaines, les choses ont besoin d’être ravivées pour maintenir un statut acceptable. Le fait est que plus le temps passe plus les personnes se désintéressent d’anciennes affaires et cette tendance est observée dans différents secteurs. En ce qui concerne les jeux vidéo, de nouvelles sorties viennent remplacer les anciennes à mesure que le temps passe. Il en est de même pour les consoles de jeu qui ont besoin de s’adapter aux nouvelles technologies. A ce propos, la grande question que l’on se pose dernièrement est relative à la capacité de la Switch à réactiver la structure responsable de ces appareils précisément Nintendo.

Que représente la Switch pour Nintendo ?

Pour la petite histoire, rappelons que la précédente sortie de Nintendo n’avait pas fait l’unanimité auprès des spécialistes ainsi que des consommateurs en général. En effet, la Wii U n’avait récolté que des critiques dépréciatives malgré les efforts de l’entreprise à vouloir distinguer son produit des autres. Comparée aux consoles de la même catégorie, la Nintendo Wii U avait été jugé inconsistante, on peut citer par exemple la mémoire interne de l’appareil qui ne pouvait pas rivaliser avec celle des autres marques. Malgré le fait que cette mémoire pouvait être rallongée grâce à un disque dur externe, la Wii U n’a pas remporté un grand succès.

Cependant, Nintendo a lancé la configuration d’une nouvelle console baptisée Nintendo Switch. C’est un appareil qui est à cheval entre une console de salon et une tablette. En clair, avec la Switch on a et la possibilité de fixer l’appareil au salon, et celle de l’emporter lorsqu’on se déplace. En effet, la Nintendo Switch est constituée d’une tablette avec des manettes détachables ce qui lui confère le statut de console portable. Cet aspect représente déjà une innovation par rapport à la Wii. Aussi, l’écran tactile qui réagit immédiatement dès qu’il est effleuré est un avantage pour cette nouvelle console.

Toutefois, à la question de savoir si effectivement la Switch peut aider Nintendo à relever la pente, plusieurs spécialistes répondent non du moins pour le moment. Selon les premières annonces qui ont été faite en rapport avec cette console, quelques informations restent bien trop vagues. De plus, le tarif annoncé serait un véritable handicap à l’épanouissement de la Switch car l’appareil sera accessible à partir de 329 euros. De ce fait, les investisseurs se montrent réticents, la preuve en est que l’action de Nintendo est en recul : -5,75% le vendredi 13 janvier et -2,32% deux jours plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *